Comprendre la sécurité de la blockchain | Cryptoverze

8
Comprendre la sécurité de la blockchain |  Cryptoverze

La sécurité de la blockchain est une méthode de gestion des risques pour les réseaux de blockchain. Il utilise des services d’assurance, des cadres de cybersécurité et les meilleures pratiques pour se protéger contre la fraude et les attaques.

Comment fonctionne la sécurité de la blockchain

L’une des principales raisons pour lesquelles la technologie blockchain est utile est qu’elle présente des avantages de sécurité inhérents. Il fonctionne selon les principes de décentralisation, de cryptographie et de consensus. Cela le rend utile pour les transactions sécurisées. C’est l’une des nombreuses façons, comme PSD2 SCAd’authentifier les transactions en ligne.

Il tire son nom de la façon dont il structure les données en blocs. Chacun de ces blocs est constitué d’une transaction ou d’un groupe de transactions. Les blocs individuels sont connectés aux blocs qui les ont précédés dans une chaîne cryptographique. Il est donc difficile pour les attaquants de manipuler la chaîne. Un mécanisme de consensus est utilisé pour valider toutes les transactions contenues dans les blocs. Cela garantit que les transactions sont correctes et n’ont pas été modifiées.

Un autre facteur de la sécurité intégrée de la technologie blockchain est qu’elle est décentralisée sur un réseau distribué. Aucun utilisateur ne peut modifier l’enregistrement des transactions.

Comment les différents types de blockchain impactent la sécurité

Différents réseaux blockchain fonctionnent différemment en termes de qui peut se connecter au réseau et accéder aux données. Ces réseaux sont généralement privés ou publics et sans autorisation ou autorisé.

Chaînes de blocs publiques

Habituellement, n’importe quel gestionnaire de données peut rejoindre anonymement un réseau de blockchain public. Ces réseaux utilisent des ordinateurs connectés à Internet pour parvenir à un consensus et valider les transactions. L’un des réseaux de blockchain publics les plus connus est Bitcoin. Les utilisateurs du réseau Bitcoin parviennent à un consensus grâce à un processus connu sous le nom d’extraction de bitcoin. Ce processus fonctionne en faisant en sorte que les mineurs tentent de résoudre un problème cryptographique compliqué. Les mineurs qui peuvent créer une preuve de travail valident les transactions. Ces réseaux n’utilisent pas beaucoup de contrôles d’identité ou d’accès, à l’exception des clés publiques.

Chaînes de blocs privées

Les réseaux de blockchain privés ne permettent l’accès qu’aux membres vérifiés. Les membres de ces réseaux forment un réseau d’affaires réservé aux membres. Les réseaux autorisés parviennent à un consensus pour les chaînes de blocs privées grâce à une approbation sélective. Il s’agit d’un processus où les utilisateurs connus vérifient les transactions. Les membres doivent disposer d’autorisations et d’accès spéciaux pour pouvoir tenir à jour le registre des transactions. Ces réseaux ont plus de contrôles d’accès et d’identité que les réseaux publics.

Avantages des chaînes de blocs privées par rapport aux chaînes de blocs publiques

Les réseaux autorisés et privés ont des contrôles plus stricts et sont plus adaptés à des utilisations hautement réglementées. Les réseaux sans autorisation et publics conviennent mieux aux applications qui bénéficient d’un niveau plus élevé de distribution et de décentralisation.

Vulnérabilités de la technologie Blockchain

Alors que le registre des transactions produites par la technologie blockchain est presque inviolable, il existe des moyens d’attaquer les réseaux blockchain. Les cybercriminels ont utilisé avec succès diverses méthodes de piratage ou de fraude sur ces réseaux.

Attaques d’hameçonnage

Les attaques de phishing sont généralement perpétrées par le biais d’e-mails conçus pour sembler provenir d’une source légitime. Ces e-mails utilisent des liens vers des sites malveillants qui demandent des informations d’identification de l’utilisateur. Lorsqu’elles réussissent, ces attaques peuvent compromettre les réseaux en permettant aux voleurs de voler les informations de connexion des utilisateurs.

Sybille Attaques

Une attaque Sybil fonctionne en inondant un réseau avec de nombreuses fausses identités réseau. Cela peut provoquer un plantage du système.

Attaques de routage

Les blockchains doivent pouvoir effectuer des transferts de données importants en temps réel pour fonctionner. Lors d’une attaque de routage, les pirates interceptent les données lors de leur transfert aux fournisseurs de services Internet. En cas de succès, ils peuvent parfois obtenir des devises ou des données confidentielles.

51 % d’attaques

Cette méthode ne fonctionne que sur les réseaux blockchain publics. Un utilisateur sur un réseau blockchain qui contrôle plus de 50 % de la puissance minière du réseau peut contrôler et manipuler le grand livre. C’est généralement très difficile pour un seul utilisateur, car l’exploitation minière nécessite une grande quantité de puissance de calcul. Cependant, les groupes de mineurs travaillant ensemble pour prendre le contrôle d’un réseau constituent une menace plus importante.

La technologie Blockchain a des protections de sécurité intégrées, mais elle n’est pas infaillible. Les organisations utilisant cette technologie doivent toujours appliquer des mesures de sécurité pour assurer la sécurité de leurs réseaux.

messages similaires

Leave a Reply